Dimanche, météo capricieuse et Cité de l’espace

Après AEROSCOPIA l’année dernière, l’exploration Toulousaine se poursuit… Aujourd’hui c’est la cité de l’espace, qui fête ce mois ci ses 10 ans, que nous avons découvert. Toulouse étant pionnière de l’industrie aérospatiale (Airbus, Thales, IPSA… les plus grands concepteurs, écoles,  constructeurs s’y côtoient) c’est un pur bonheur quand on est dingue de tout ce qui vole comme moi 🙂 et la cité de l’espace, même si comme son nom l’indique, est plus axée « espace » que « aviation », est vraiment un endroit à découvrir. De la fusée Ariane, qui nous accueille à l’entrée du parc 

Sous tout les angles jusqu’à son moteur, le VULCAIN

aux vaisseaux tels que Soyouz, et bien sûr la célèbre station ISS, sur laquelle notre astronaute Français Thomas Pesquet vient de passer 6 mois avant de rentrer sur Terre ce 2 juin, la cité est riche en découvertes et en savoir et on ne s’ennuie pas.

Les équipements d’exploration tels que les scaphandres sont magnifiques, des plus anciens comme ce ORLAN  de 1970 pesant plus de 120 kg

aux tout nouveaux modèles porté par Thomas Pesquet ces 6 derniers mois

Et voici MIR!

et le satellite ERS 2

ERS 1 ,son grand frère, est arrivé en fin de vie en mars 2000, et la mission scientifique d’ERS-2 s’est terminée le 4 juillet 2011. ERS-1 et ERS-2 ont, l’un comme l’autre, largement dépassé leur durée de vie nominale de 3 ans.

Beaucoup de jeux et d’ateliers très intéressants jalonnent la visite, pour adultes comme pour les plus jeunes, comme cette simulation de préhension de la main dans l’espace. On introduit la main dans le gant (ici réplique de celui de notre astronaute Français) la machine fait le vide d’air autour du bras et ainsi, reproduit les conditions réelles de pression dans l’espace. C’est génial, et attraper la balle sous impesanteur donne des sensations impressionnantes!

ont suivi la capsule « météo », avec ses nombreux satellites (ici  « Météosat » )

La capsule « géolocalisation et protection animale », avec ses systèmes GPS, satellites… notamment pour  les ours polaires les tortues marines  et les oiseaux menacés de disparition 

…La télé médecine! géniale! avec son simulateur de patient malade qu’il faut diagnostiquer et traiter avec des écrans tactiles, avant d’envoyer par ordinateur les données à un médecin situé à l’autre bout de la planète… Pas de photos, trop occupée à faire mumuse avec les écrans 😉

Un simulateur, guidé par un animateur, vous emmène sur le sol lunaire  (poussière et ambiance « tout gris tout caillou » compris!) assis dans un siège avec sangles, qui reproduit la pesanteur et vous fait rebondir. C’est génial, mais gare à la file d’attente! (ouvert à tous à partir de 8 ans) et un autre, destiné aux adultes,  teste votre résistance en vous faisant tourner sur un fauteuil pour reproduire les conditions de vol des astronautes ( mais c’est soft, on est pas à la NASA  😉 )

Les bout’chous qui ne s’intéressent pas aux étoiles et aux cosmonautes disposent d’une aire de jeux, située sous la fusée Ariane, et  ils peuvent aussi aller faire décoller des fusées à eau en extérieur avec un animateur. Des ateliers sont organisés à travers le parc, pour créer son objet et/ou faire des expériences.

Pour conclure, une excellente journée riche en découvertes, on ne s’est pas ennuyés une minute ni les adultes ni les enfants et c’est passionnant. Seul bémol, le prix… C’est très cher quand même, et il vaut mieux prévoir un budget quand on y va en famille ( 21 euros pour un adulte, 15 euros par enfant! )  Pour les 20 ans du parc ce weekend c’était -50% et on en a profité, mais malheureusement hors réduction cela rend la cité moins abordable pour les petits budgets et c’est vraiment dommage, car c’est une mine de savoir d’histoire et d’émotions!

Le site de la cité ici * 3, 2, 1, 0….*

Bonne visite….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *